Comment cela se passe ?

Le bilan bioénergétique peut être réalisé indépendamment ou en complément d’une analyse géobiologique.  Il dure entre une et trois heures en fonction de ce qui est mis en évidence et du degré d’approfondissement désiré par la personne.  C’est au  niveau du corps énergétique et du corps émotionnel que se situe l’essentiel de mon travail.

Au niveau du corps émotionnel, à travers le ressenti de la main, je tente principalement de détecter  les « amas émotionnels », repérables sous forme de « boules d’énergie » de forte intensité qui proviendraient d’une accumulation d’émotions non exprimées.  Toutes les fois où c’est possible et avec son accord, j’en dégage directement la personne en « coupant » le lien qui l’y relie.

Au niveau du corps énergétique, j’évalue successivement différents paramètres :

*les axes du corps énergétique : vertical, horizontal et médian, se croisant théoriquement au niveau du nombril, et permettant de mettre en évidence certains types de profils.  En guise d’illustration, un axe vertical sur la gauche du nombril peut correspondre à une personne qui passe à côté de ce qui lui convient (métier, projets…).  Au niveau des symptômes, elle pourrait avoir tendance à se cogner tout le temps ou avoir le sentiment "d'être à côté de ses pompes".

*les centres d’échange énergétique (ou "chakra") : principalement localisés le long de l’axe vertical du corps et associés chacun à une couleur et un aspect particulier du développement de la personnalité (le rapport à la transcendance, l’intellect, l’expression de soi, la relation aux autres, l’émotionnel, l’ancrage…) .  Le développement respectif de chacun des "chakras" peut renseigner sur les problématiques en jeu chez la personne.

*les blocages et les fuites énergétiques, particulièrement au niveau de la colonne dans laquelle se cristallisent souvent des émotions non gérées.

Ce bilan se fait aussi avec  Avec une machine quantique GDV.